Gianluca Capuano

Direction

Né à Milan, Gianluca Capuano est diplômé en orgue, composition et direction du Conservatoire de Milan. Il s’est ensuite spécialisé dans le répertoire ancien à la Scuola Civica de Milan. Gianluca Capuano est également diplômé en philosophie théorique de l’Université de Milan. Il s’est produit en tant que soliste et chef d’orchestre dans toute l’Europe, aux Etats-Unis, en Russie et au Japon. En 2006, il a fondé l’ensemble « Il canto di Orfeo », composé de chanteurs et de musiciens jouant sur instruments d’époque, avec lequel il interprète un large répertoire baroque, collaborant avec les meilleurs interprètes et chanteurs.

Avec son ensemble, il a pris part aux productions de Teneke de Vacchi, Heart of a Dog de Raskatov et Die Soldaten de Zimmermann au Teatro alla Scala de Milan. En août 2016, Gianluca Capuano s’est fait connaître sur la scène internationale en dirigeant Norma, avec Cecilia Bartoli, lors de la soirée d’ouverture du Festival d’Edimbourg. L’immense succès de ce concert l’a amené à diriger plusieurs autres représentations de la pièce, de nouveau avec Cecilia Bartoli dans le rôle-titre, à Paris (Théâtre des Champs Elysées) et à Baden Baden. Il a ensuite été invité à diriger la tournée européenne de la Cenerentola de Rossini, toujours aux côtés de Cecilia Bartoli, à Montecarlo, Dortmund, Hambourg, Amsterdam, Versailles et Luxembourg.

Parmi ses autres engagements récents, on peut citer Catone in Utica de Vivaldi avec le Concerto Köln à l’Opéra de Cologne ; Orlando de Haendel au Semperoper de Dresde, une nouvelle production de Così fan tutte avec l’Opera Lombardia (Côme, Brescia et Crémone) ; Idomeneo au Maggio Musicale Fiorentino ; une nouvelle production de La clemenza di Tito à Karlsruhe ; une nouvelle production de L’incoronazione di Poppea à Nantes ; le double programme Pigmalione (Donizetti) / Che originali! (Mayr) au Festival Donizetti de Bergame ; La metamorfosi di Pasquale de Spontini à La Fenice à Venise (première représentation mondiale moderne) ; Gli uccellatori de Gassmann à l’Opéra de Cologne et La pinta giardiniera à Zurich.

A l’été 2017, il a fait ses débuts au Festival de Salzbourg, dirigeants de nouvelles productions d’Ariodante et de La donna del logo, toutes deux avec Cecilia Bartoli et les Musiciens du Prince-Monaco.

Parmi ses autres engagements récents, on peut citer Il matrimonial segreto de Cimarosa et Il trionfo del tempo de Haendel à l’Opéra de Cologne ; La Finta Giardiniera à l’Opéra de Zurich ; Weinachtsoratorium à Hambourg ; de nouveau Ariodante à l’Opéra de Montecarlo : Orphée et Eurydice de Gluck à l’Opéra de Rome ; La morte di Abel de Caldara et Alcina avec Il canto di Orfeo au Festival de Salzbourg ; Il matrimonio segreto à l’Opéra national des Pays-Bas ; Guillaume Tell aux Chorégies d’Orange ; Elisir d’amore au Teatro Real de Madrid, ; le Requiem de Mozart à Bari ; Il barbiere di Siviglia au Teatro Massimo de Palerme ; Cenerentola et Iphigénie en Tauride. Parmi ses projets à venir, on peut mentionner : une série de concerts avec les I Pomeriggi Musicali à Milan ; l’Italiana in Algeri à l’Opernhaus de Zurich ; Le Comte Ory à Rimini ; Alcina au Glyndebourne Festival Opera ; Cenerentola et L’Elisir d’Amore au Wiener Staatsoper ; Così fan tutte à Hambourg ; Il Turco in Italia et Die Zauberfloete à Munich. En 2019, il a réalisé un CD consacré au ténor Manuel Garcia avec Javier Camarena et Les Musiciens du Prince-Monaco (Decca). La même année, il a été nommé chef principal des Musiciens du Prince-Monaco.