Les Grands Interprètes ont construit, année après année, leur histoire. Au fil des saisons, des liens d’amitié et des relations fortes se sont noués avec les artistes…

Il y a 30 ans, le paysage musical de Toulouse, ville au fort atavisme musical, marqué par la tradition du bel canto, était lié à la personnalité de Michel Plasson. Il a façonné l’Orchestre du Capitole et transformé la Halle aux Grains en salle de concerts qui, dès lors, permettait d’accueillir de grandes formations.

En 1985, avec Thierry d’Argoubet, « mordus de musique », nous avons eu l’ambition de créer à Toulouse, une série de concerts «les grands interprètes», tout était résumé dans l’intitulé. Nous souhaitions apporter au public une proposition musicale, éclectique et différente, au niveau du répertoire et des artistes invités.

Ce fut une petite révolution… Forts de l’engagement de la Ville de Toulouse à nos côtés, il nous restait à conquérir le public et convaincre les partenaires et les mécènes.

L’équipe était réduite, au nombre de deux ! Et notre passion, chevillée au corps.

Nous pouvons nous enorgueillir d’avoir accueilli des artistes magnifiques, je n’en citerai que quelqu’uns : Carlo Maria Giulini, Bernard Haitink, Pierre Boulez, Seiji Ozawa, Riccardo Muti, Georges Prêtre, Lorin Maazel, Riccardo Chailly, Zubin Mehta, Valery Gergiev, Gustavo Dudamel.

Des Orchestres fascinants tels que le Philharmonique de Vienne, la Staastkapelle de Dresden, le Gewendhaus de Leipzig, le Concertgebow d’Amsterdam qui sont les orchestres fondateurs de l’histoire de la musique et emblématiques d’une grande tradition.

Et parmi les musiciens solistes, des chanteurs comme : Jonas Kauffman, Roberto Alagna, des pianistes, Sviatoslav Richter, Alfred Brendel, des violonistes, Sir Yehudi Menuhin, Maxim Vengerov, des violoncellistes, Mstislav Rostropovich, Yo Yo Ma et bien d’autres…

La petite flamme aujourd’hui est toujours la même et l’engagement plus que jamais ancré dans notre motivation, pour donner la musique, en partage, au plus grand nombre. Nous avons développé notre public en adossant à nos concerts des actions de sensibilisation et de médiation pas seulement en direction de la jeunesse mais aussi vers des publics adultes éloignés de la musique pour des raisons médicales, sociales, culturelles. Les échanges avec ces publics et les personnels encadrants sont des moments teintés d’une palette d’émotions.

Bien sûr, tout ceci n’est possible que grâce à une équipe solidaire que je voudrais saluer et remercier vivement. Chacun d’eux, par leur compétence, contribue au quotidien, au rayonnement de l’association.

J’adresse toute ma gratitude aux collectivités : Mairie de Toulouse, Conseil Départemental de la Haute-Garonne, Région Occitanie, qui nous permettent de pratiquer une politique tarifaire adaptée ; ainsi qu’aux partenaires et mécènes (entreprises et particuliers) qui nous accompagnent avec beaucoup de fidélité dans notre politique artistique ; au personnel de la Halle aux Grains (régie-technique-accueil du public) ; à la presse avec qui nous travaillons lors de chaque concert pour faire découvrir les artistes de façon différente ; et surtout au public fidèle, curieux et exigeant.

Notre enthousiasme est porté par ces valeurs de partage de l’excellence musicale, et nous donne chaque jour, conscience du privilège de travailler dans le domaine de la Culture.

« La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée ». Ces mots écrits par Platon guident nos pas et éveillent notre esprit.

Catherine d’Argoubet