Budapest Festival Orchestra

  • Budapest Festival Orchestra © DR - BFO

Quand Iván Fischer a fondé le Budapest Festival Orchestra en 1983, il a réalisé un rêve personnel. La philosophie de base de l’orchestre a été de former une équipe de musiciens créatifs et audacieux qui continuent à développer leur musicalité dans la musique d’orchestre, la musique de chambre et le répertoire solo. M. Fischer a introduit de nombreuses réformes allant d’une technique de répétition intense et individuelle à l’encouragement et à la promotion des activités créatives de chaque musicien. C’est l’approche novatrice de la musique, le dévouement total des musiciens et leur recherche permanente de l’excellence qui ont propulsé le Budapest Festival Orchestra dans la catégorie des meilleurs orchestres du monde. Ce jeune orchestre est maintenant un invité fréquent des principaux festivals internationaux ; ses enregistrements (d’abord avec Philips Classics, puis avec Channel Classics) ont remporté de nombreux prix. L’enquête internationale de Gramophone Magazine en 2009 a classé le Budapest Festival Orchestra parmi les dix meilleurs orchestres du monde. Chez lui, à Budapest, le Budapest Festival Orchestra est devenu l’orchestre hongrois le plus populaire. Il joue généralement dans la salle de concert Müpa Budapest et à l’Académie Franz Liszt. Chaque saison, trois semaines sont consacrées à des programmes communautaires, où des groupes de l’orchestre apportent de la musique dans les écoles, les foyers de soins, les églises et les centres communautaires. Ils organisent une tournée des synagogues abandonnées de la Hongrie afin d’apporter de la vie et de l’attention à ces bâtiments et de promouvoir la tolérance.

Un certain nombre de concerts innovants ont fait la une des journaux du monde entier. Les “cacao-concerts”, adaptés à l’autisme, apportent la joie de la musique à toute la famille. Les concerts de choix du public ont été présentés avec beaucoup de succès en Hongrie et à l’étranger, notamment aux London Proms. Le Music Marathon de Müpa Budapest met à l’honneur un compositeur à travers une série de onze concerts se déroulant sur une seule journée. Le cycle Midnight Music attire un jeune public qui se retrouve parmi les musiciens de l’orchestre, sur des poufs. 500 enfants hongrois – d’origine rom ou non-rom – dansent ensemble chaque mois de juin sur la Place des Héros de Budapest. Le festival Bridging Europe de l’orchestre se concentre sur la présentation de la culture d’une nation européenne différente chaque mois de septembre. Les productions d’opéra du Budapest Festival Orchestra sont habituellement dirigées par Iván Fischer ; il s’agit de représentations mises en scène et conçues pour des salles de concert. Dans la liste du New York Magazine datant de 2013 et recensant les meilleurs événements de musique classique de la ville, l’opéra Les Noces de Figaro du Budapest Festival Orchestra a été élu meilleur événement de l’année. D’autres productions à succès ont été invitées dans de grands centres musicaux, notamment le Mostly Mozart Festival, le Edinburgh Festival et le Abu Dhabi Festival. À partir de 2018, le Budapest Festival Orchestra fondera le festival annuel de l’opéra de Vicence dans l’unique Teatro Olimpico. Le Budapest Festival Orchestra a commandé et créé de nombreuses nouvelles compositions. Afin d’éduquer les jeunes talents, l’orchestre a développé un programme d’apprentissage en collaboration avec l’European Youth Orchestra et le Verbier Festival. Ses premiers principaux invités étaient Sir Georg Solti et Sir Yehudi Menuhin. Aujourd’hui, Gábor Takács-Nagy occupe cette position. Depuis sa création il y a plus de trente ans, le directeur musical du Budapest Festival Orchestra est Iván Fischer. Le BFO est une fondation régie par un conseil d’administration et reçoit des subventions de l’État hongrois et de la municipalité de Budapest. Des clubs d’amis et de partenaires du Budapest Festival Orchestra ont été créés en Hongrie, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne. Müpa Budapest est un partenaire stratégique du Budapest Festival Orchestra.

Dernière venue le 9 décembre 2014 avec Roger Muraro sous la direction de Iván Fischer (Messiaen).


«