John Irvin

Initialement pianiste, John Irvin découvre sa passion pour le chant en 2008 avant d’obtenir son Bachelor of Music magnacum laude de l’Université de l’état de Géorgie (2010) et son Diplôme Professionnel de l’Opéra Institute de l’Université de Boston (2012). Ancien élève du Patrick G. and Shirley W. Ryan Opera Center au Lyric Opera de Chicago, Il remplace et chante plus de vingt rôles lors de la saison lyrique. Il interprète notamment le rôle de Don Ottavio pour le “Stars of Lyric Opera at Millennium Park”, celui de Lord Percy dans Anna Bolena de Donizetti et celui d’Alfred dans Die Fledermaus.

Acclamé récemment lors de son concert avec l’Orchestra for the Age of Enlightenment pour son « timbre doré » et son « esprit élégant », John Irvin brasse divers pans du répertoire, allant des premières pièces romantiques de Méhul jusqu’aux tragédies épiques de Rossini. Recueillant des éloges pour son irrésistible « voix de ténor claironnante, charmante et autoritaire », John Irvin fait ses débuts remarqués à la fois aux états-Unis et en Europe. Il chante récemment dans la première de l’œuvre Bel Canto de Lopez au Lyric Opera de Chicago dans laquelle il dévoile « une belle voix de ténor ».

En 2016, Il fait ses débuts européens comme ténor solo dans la Grande Messe des Morts de Berlioz avec le Bochumer Symphoniker, comme Rodolfo dans la nouvelle production de La bohème à Heidelberg, ainsi que dans le rôle de Lucas dans la première mondiale de l’opéra de Thomas Adès, The Exterminating Angel, au Festival de Salzburg. Au Beethovenfest Bonn, il fait ses débuts comme soliste dans Lélio.

Ses engagements pour 2017 incluent Cléomène dans une nouvelle production du Siège de Corinthe au Rossini Opera Festival de Pesaro – Il y participa également au concert « Les trois Ténors Rossiniens » à coté de Michael Spyres et de Sergey Romanovsky ; un concert de gala consacré à Mehul avec l’Orchestra for the Age of Enlightenment au St John’s Smith Square à Londres ainsi que Roméo dans Roméo et Juliette à l’opéra de Madison, ses débuts au Métropolitan Opera de New-York dans The Exterminating Angel, ses débuts dans le rôle-titre de La damnation de Faust à Nantes, un rôle qu’il chantera la saison prochaine à l’Opéra de Nice sous la baguette de John Nelson.

En 2018, il chantera le Conte Almaviva dans Il barbiere di Siviglia au Grange Festival ainsi qu’à l’opéra de Kentucky, oùl il chantera également le rôle du Duc dans Rigoletto.


«