Cecilia Bartoli

Mezzo-soprano

Artiste et voix exceptionnelle, Cecilia Bartoli est devenue un exemple pour toute une génération de jeunes musiciens. Cependant, ce ne sont pas seulement sa technique vocale virtuose, sa profonde musicalité ainsi que sa présence scénique captivante qui font d’elle le prototype de la mezzo d’opéra moderne, mais aussi sa capacité à mêler l’art à la pensée conceptuelle, la créativité à la recherche scientifique et la passion au professionnalisme.

Née à Rome, Cecilia est la fille de Silvana Bazzoni, professeur de chant. En 1987, elle fait ses débuts dans sa ville natale en tant que Rosina dans Le Barbier de Séville de Rossini. La suite est le lancement spectaculaire d’une carrière internationale : en très peu de temps, Daniel Barenboïm, Herbert von Karajan et Nikolaus Harnoncourt s’intéressent à la jeune artiste. Depuis lors, elle reçut de nombreuses invitations du Festival de Salzbourg, du Metropolitan Opera de New York, de Royal Opera House de Londres, ainsi que de salles de concert et de festivals partout en Europe, aux Etats-Unis, enAsie et en Australie. Elle s’est régulièrement produite à l’Opéra de Zurich pendant trente ans. Le Concertgebouw d’Amsterdam, la Philharmonie de Paris, le Musikverein de Vienne, l’Elbphilharmonie de Hambourg et la Philharmonie de Berlin font partie de ses étapes fréquentes lors de ses tournées annuelles.

En 1988, Cecilia paraphe un contrat d’enregistrement exclusif avec Decca. L’album Vivaldi , paru en 1999, fruit d’une expédition fascinante à travers les méconnues partitions d’opéra de Vivaldi, établit sa réputation en tant que l’Indiana Jones contemporaine de la musique. Il s’agit du premier d’une série de conceptalbums poussés, dans lesquels Cecilia apporte de nouveaux éclaircissements sur des sujets variés, allant du Baroque au bel canto.

On cite parmi ses autres opus célèbres Opera proibita, Maria, Sacrificium, Mission, et St Petersburg. 2019 voit la parution de son dernier album de cette série, Farinelli . Cecilia a vendu plus de 12 millions d’albums audio et de captations vidéo, en faisant l’artiste classique la plus célébrée de notre époque.

Depuis 2012, Cecilia officie en tant que Directrice Artistique du Festival Whitsun de Salzbourg, pour lequel son contrat a récemment été étendu jusqu’en 2026. Salzbourg est devenu le parfait espace de créativité pour son talent, combinant l’excellence artistique et la recherche conceptuelle. C’est en outre un lieu clé de son travail scénique : les débuts de Cecilia en Norma en 2013 sont un moment phare de sa carrière. En 2019, elle interprète le rôle principal de l’opéra de Haendel Alcina, dans une production décrite par la critique comme « un don du ciel pour la musique scénique ». En 2020, le programme du Festival Whitsun s’articule autour d’une nouvelle production qui la présente dans Don Pasquale de Donizetti.

De nombreuses années durant, Cecilia s’est activement impliquée dans les performances historiquement informées. Depuis 2016, elle collabore régulièrement avec Les Musiciens du Prince – Monaco. Cet orchestre a été créé par son initiative, et a reçu le généreux parrainage de la famille princière de Monaco. Depuis la fondation de l’ensemble, Les Musiciens du Prince et leur Directrice Artistique, Cecilia Bartoli, sont acclamés et appréciés par le public et la presse internationale.

En 2018, la Cecilia Bartoli – Music Foundation crée un nouveau label, « mentored by Bartoli » (parrainé par Bartoli), qui connaît la même année sa première parution, Contrabandista, le premier album solo du ténor mexicain Javier Camarena. Ce projet, entre autres, a pour objectif d’amener la musique classique au plus grand nombre à travers la collaboration avec des jeunes musiciens talentueux.

Cecilia Bartoli est la directrice désignée de l’Opéra de Monte-Carlo et elle entrera en fonction en janvier 2023, devenant ainsi la première femme de l’histoire de l’opéra à occuper ce poste.

5 Grammys, plus d’une douzaine d’Echo et de Brit Awards, le Prix Polar Music, le Prix musical Léonie-Sonning, le Prix Herbert von Karajan ainsi que bien d’autres distinctions sont autant de preuves de l’importance du rôle de Cecilia Bartoli dans l’histoire de la musique. En gardant à l’esprit sa curiosité et sa créativité intarissables, nous pouvons espérer que de nombreuses idées innovantes se concrétiseront ces prochaines années.

Dernière venue : 14 Novembre 2015, « De Venise à Saint-Pétersbourg ».

www.ceciliabartoli.com

https://www.facebook.com/bartolicecilia/

https://twitter.com/bartoliofficial