Le mystère Sokolov

CRITIQUE – classictoulouse.com – S. Chauzy –

Chaque apparition du grand pianiste russe est un événement particulier. Paradoxe vivant à l’ère de l’hypermédiatisation, Grigory Sokolov ne se répand pas en confidences sur la place publique. Sa carrière, médiatiquement discrète, l’amène à parcourir le monde avec un répertoire d’une impressionnante étendue et des programmes longuement réfléchis qu’il élabore avec un soin particulier. Il a choisi cette année, pour son apparition dans la saison Grands Interprètes, d’associer deux compositeurs de la transition du classicisme vers le romantisme, Joseph Haydn et Franz Schubert.

 

article complet à lire sur classictoulouse.com

  


« La presse en parle