Krivine et Argerich réunis à la Halle

INTERVIEW – ladepeche.fr – A.M. Chouchan –

Ce n’est pas la première fois que vous dirigez à Toulouse ?

Non. Je connais bien la Halle aux grains. J’y ai même rencontré ma femme en 1989, grâce à Michel Plasson ! J’étais venu diriger un concert de l’Orchestre du Capitole à Carmaux. Anne était violoniste remplaçante à l’orchestre. Nous ne nous sommes plus quittés.

 

article à lire ici

 


« La presse en parle