Yuja Wang

  • Yuja Wang © fadil berisha

La jeune pianiste Yuja Wang est unanimement reconnue comme l’une des plus talentueuses artistes de sa génération. Dotée d’une technique prodigieuse et fabuleusement maîtrisée, elle est remarquée pour sa rigueur face aux exigences techniques les plus complexes du répertoire, mais aussi pour ses interprétations audacieuses ainsi que sa présence très charismatique sur scène.

Yuja Wang a un contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon. Après son premier enregistrement, le magazine Gramophone nomme Yuja Wang “Classic FM 2009 Young Artist of the Year”. Pour son second enregistrement, Yuja Wang a reçu un prix Echo Klassik « Young Artist of the Year ». Yuja Wang enregistre ensuite avec Claudio Abbado et le Mahler Chamber Orchestra son premier album consacré à Rachmaninoff qui a remporté un Grammy dans la catégorie « Best Classical Instrumental Solo ». Elle enregistre ensuite un florilège de pièces miniatures qu’elle a l’habitude de jouer en bis de ses concerts. Plus récemment, elle enregistre un CD “live” du Concerto n°2 de Prokofiev et le Concerto n°3 de Rachmaninoff avec L’Orquesta Sinfónica Simón Bolívar dirigé par Gustavo Dudamel.
Depuis ses débuts en 2005 avec le National Arts Center Orchestra dirigé par Pinchas Zukerman, Yuja Wang s’est produite avec les plus prestigieux orchestres au monde.

En 2006, Yuja Wang fait ses débuts avec le New York Philharmonic au Bravo! Vail Music Festival et se produit la saison suivante avec le même orchestre, sous la direction de Lorin Maazel lors d’une tournée de l’orchestre au Japon et en Corée. En 2008, elle participe à une tournée aux Etats-Unis avec l’Academy of St. Martin in the Fields sous la direction de Sir Neville Marriner, et en 2009, elle joue comme soliste avec le YouTube Symphony Orchestra, dirigé par Michael Tilson Thomas au Carnegie Hall. Ce même été, avant une tournée en Chine, Yuja Wang rejoint le Maestro Claudio Abbado au Lucerne Music Festival. Yuja Wang donne régulièrement des récitals dans les grandes métropoles d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord. Elle se consacre à la musique de chambre, apparaissant dans les festivals d’été à travers le monde, notamment lors de sa performance annuelle au Verbier Festival en Suisse. Elle fait ses débuts en récital au Carnegie Hall en octobre 2011.

Les plus grands chefs d’orchestre tels que Claudio Abbado, Daniel Barenboim, Gustavo Dudamel, Charles Dutoit, Daniele Gatti, Valery Gergiev, Mikko Franck, Manfred Honeck, Pietari Inkinen, Lorin Maazel, Zubin Mehta, Kurt Masur, Antonio Pappano, Yuri Temirkanov et Michael Tilson Thomas ont collaboré avec Yuja Wang.
En 2013, Yuja Wang a retrouvé l’Israël Philharmonic, sous la direction de Zubin Mehta, pour une tournée aux Etats-Unis et se produit à cette occasion au Carnegie Hall et au Disney Hall. Elle s’est ensuite produite lors d’une tournée de trois semaines en Asie avec le San Francisco Symphony et Tilson Thomas, à Macao, Hong Kong, Taïwan et au Japon. Au printemps 2013, elle est en récital à la Philharmonie de Berlin, et retourne au Carnegie Hall pour des récitals ainsi que pour des concertos avec le San Francisco Symphony. Par la suite, elle repart en tournée au Japon où elle fait ses débuts au Suntory Hall de Tokyo.

En 2014, le London Symphony Orchestra a invité Yuja Wang pour le LSO Artist Portrait, série qui comprend trois concertos, un récital et de la musique de chambre à Londres suivis par une tournée en Chine, avec Daniel Harding. Elle fait ses débuts avec le Hungarian National Philharmonic dirigé par Zoltan Kocsis avec le Concerto n°2 pour piano de Bartók. Ses fréquentes collaborations avec le violoniste Leonidas Kavakos s’approfondissent. Ils entreprennent ensemble plusieurs tournées européennes avec les sonates pour piano et violon de Brahms. Elle retrouve aussi avec le Los Angeles Philharmonic et part en tournée aux Etats-Unis avec Gustavo Dudamel. Yuja Wang joue aussi avec le Boston Symphony, dirigé par Sir Andrew Davis, et le Cleveland Orchestra par Giancarlo Guerrero.

Yuja Wang débute très jeune sa formation au Central Conservatory of Music de Beijing, avec Ling Yuan and Zhou Guangren. De 1999 à 2001, elle participe au “Morningside Music summer program” au Calgary’s Mount Royal College, un programme d’échange artistique et culturel entre le Canada et la Chine. Elle commence alors à étudier avec Hung-Kuan Chen et Tema Blackstone au Mount Royal College Conservatory. Elle s’installe ensuite aux Etats-Unis pour étudier avec Gary Graffman au Curtis Institute of Music de Philadelphia, dont elle sort diplômée en 2008.

Dernière venue : le 2 mars 2015 avec le Tonhalle Orchester Zürich dirigé par Lionel Bringuier – Concerto pour piano n°3 de Rachmaninoff.


«