Sol Gabetta

  • Sol Gabetta © Marco Borggreve

Sol Gabetta atteint une reconnaissance internationale lorsqu’en 2004 elle remporte le Prix « Révélation de l’année » du Crédit Suisse et fait ses débuts avec l’Orchestre Philharmonique de Vienne et Valery Gergiev.

Née en Argentine, Sol Gabetta remporte son premier concours à l’âge de 10 ans, peu avant le Prix Natalia Gutman. Elle est ensuite lauréate des Concours Tchaïkovski et ARD. Nominée au Grammy Awards, elle est nommée Révélation de l’Année 2010 par le magazine Gramophone et reçoit le Prix Würth des Jeunesses Musicales en 2012.

Elle est nommée instrumentiste de l’année aux Echo Klassik Awards en 2013, pour son interprétation du concerto de Chostakovitch avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin et Lorin Maazel. Ses précédents enregistrements de concertos de Haydn, Mozart et Elgar et d’œuvres de Tchaïkovski et Ginastera, en 2007, 2009 et 2011, avaient donné lieu à d’autres récompenses.

Sol Gabetta a enregistré plusieurs disques pour Sony et également avec Hélène Grimaud pour Deutsche Grammophon.

En 2014, Sol se produit aux côtés du Philharmonique de Berlin dirigé par Simon Rattle à Baden Baden, et fait une tournée avec l’Orchestre de la Santa Cecilia et Antonia Pappano. Elle donne également des concerts avec le National Symphony Orchestra à Washington.

Sol s’est produite auprès d’orchestres majeurs dans le monde entier. Parmi eux le Bamberger Symphoniker, le Kammerorchester Basel, le City of Birmingham Orchestra, le Royal Philharmonic, le Bolshoi, l’Orchestre de la Radio Finlandaise, l’Orchestre National de France, le Philadelphia Orchestra, le Philharmonia de Londres, l’Orchestre de la Tonhalle de Zürich, l’Orchestre National d’Espagne, le London Philharmonic, le Royal Concertgebouw Orchestra, l’Orchestre de la Radio Bavaroise, l’Orchestre Philharmonique d’Israël. Elle collabore régulièrement avec des chefs comme Giovanni Antonini, Mario Venzago, Pablo Hera-Casado ou Thomas Hengelbrock.

A l’été 2014, le Festival du Schleswig Holstein la nomme artiste en résidence ; de précédentes résidences lui avaient été offertes par la Philharmonie de Berlin, ainsi que le Konzerthaus de Berlin. Elle est par ailleurs régulièrement invitée des festivals de Verbier, Gstaad, Rheingau, Scharzenberg ou le BeethovenFest de Bonn.

Sol se produit en musique de chambre dans le monde entier (Wigmore Hall, Palau de la Musica Catalana, Théâtre des Champs-Elysées, avec des partenaires comme Patricia Kopatchinskaia, Baiba Skride et surtout Bertrand Chamayou. Elle est fondatrice et Directrice Artistique du Festival « Solsberg » en Suisse, qui lui permet d’exprimer sa passion pour la musique de chambre.

Grâce à la générosité du Rahn Kulturfonds, Sol Gabetta joue un violoncello très rare de G.G Guadagnini de 1759. Elle enseigne au Conservatoire de Bâle depuis 2005.

  


«