Sol Gabetta

  • Sol Gabetta © Marco Borggreve

Sol Gabetta est l’une des violoncellistes les plus reconnues aujourd’hui. Cette année, Sol Gabetta sera de retour au Wiener Philharmoniker, au Tonhalle-Orchester Zürich, au Konzerthausorchester Berlin, au Bamberger Symphoniker et à l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Plus tard dans la saison, Sol Gabetta se produira à la Philharmonie de Los Angeles, sous la direction de Gustavo Dudamel, et fera ses débuts au Lincoln Center for the Performing Arts à New York avec son partenaire de récital de longue date Bertrand Chamayou.

Elle apparaîtra également avec lui au Théâtre des Champs-Élysées et à la Philharmonie du Luxembourg. Sol Gabetta sera en résidence à l’Orchestre National de Lyon et au Festival Bad Kissingen 2018 où elle jouera le concert d’ouverture du festival avec La Deutsche Kammerphilharmonie Bremen et Paavo Järvi, suivi d’un récital de musique de chambre avec Janine Jansen et Alexander Gavrylyuk.

Sol Gabetta, est invitée dans les festivals les plus importants, ouvre le Schleswig Holstein Musik Festival 2018 avec l’Orchestre NDR Elbphilharmonie et Christoph Eschenbach. La musique de chambre est au cœur de son travail, et s’illustre cette saison dans ses apparitions avec le Quatuor Hagen au Festival de Salzbourg, Tonhalle Zürich, Elbphilharmonie et Wiener Konzerthaus.

Pour récompenser ses réalisations artistiques exceptionnelles, Sol Gabetta recevra le prix Herbert von Karajan au Festival de Pâques de Salzbourg en 2018 où elle se produit en soliste avec la Staatskapelle de Dresde et Christian Thielemann, et en récital de musique de chambre. Elle continue de construire sa vaste discographie avec SONY, la dernière sortie est un enregistrement en direct des concertos pour violoncelle d’Elgar et Martinů avec le Berliner Philharmoniker et Sir Simon Rattle / Krzysztof Urbański.

Sol Gabetta joue sur un violoncelle de Matteo Goffriller de 1730, Venise, fourni par Balthazar Soulier. Elle enseigne à l’Académie de musique de Bâle depuis 2005.

Dernière venue le 26 février 2015 avec Bertrand Chamayou (Beethoven / Mendelssohn / Chopin).


«