Sabine Devieilhe

Premier Prix à l’unanimité et les Félicitations du Jury du CNSM de Paris en 2011, Révélation Artiste Lyrique des Victoires de la Musique Classique 2013 et Artiste Lyrique en 2015, Sabine Devieilhe compte aujourd’hui parmi les artistes les plus demandées des scènes françaises et internationales, dans un vaste répertoire allant de la musique ancienne à la musique contemporaine.

Ainsi on peut l’entendre dans le rôle d’Amina dans La Sonnambula, La Folie dans Platée, et Mélisande dans Pelléas et Mélisande (dir. Jean-Claude Malgoire), Serpetta dans La Finta Giardiniera et Bellezza dans Il Trionfo del Tempo e del Disinganno (Festival d’Aix-en-Provence), le rôle-titre de Lakmé (Opéra de Montpellier, Toulon, Avignon, Opéra Comique), La Reine de la Nuit dans La Flûte Enchantée (Opéra National de Lyon, Opéra National de Paris m.e.s Robert Carsen), Constance dans les Dialogues des Carmélites (Lyon m.e.s Christophe Honoré, Théâtre des Champs-Elysées (remplacement au pied levé) dir. Jérémie Rohrer m.e.s Olivier Py, Opéra d’Amsterdam m.e.s Pierre Audi), Euridyce dans Orphée et Euridyce (La Monnaie de Bruxelles m.e.s Romeo Castellucci), Ismène dans Mitridate (Théâtre des Champs- Elysées dir. Emmanuelle Haïm), Adèle dans Die Flederamaus (Opéra Comique dir. Marc Minkowski), Nanette dans Falstaff (Opéra de Marseille m.e.s Jean-Louis Grinda), Le Feu, La Princesse et le Rossignol dans L’enfant et les sortilèges (Festival d’Opéra de Glyndebourne, et en version concert avec l’Orchestre de Paris, La Philharmonie de Paris et le Swedish Radio Symphony Orchestra de Stockholm dir. Esa-Pekka Salonen), Hero dans Béatrice et Bénédict (Opéra national de Paris) etc.

Parmi ses projets : retour à Marseille (Lakmé), ses débuts à la Scala de Milan (Blondchen dans Die Entführung aus dem Serail), au Covent Garden de Londres (La Flûte Enchantée), à l’Opernhaus de Zürich et au Staatsoper de Vienne (Marie dans La Fille du régiment), retour au Théâtre des Champs-Elysées (Dialogues des Carmélites, et Pelléas et Mélisande dans la série des Grandes Voix) notamment.

Affectionnant tout particulièrement le Lied et la mélodie, elle se produit en récital aux côtés d’Anne Le Bozec, (Opéra National de Lyon, Festival d’Auvers sur Oise…) dont notamment à l’automne 2017 au Park Avenue Armory de New York.

Erato / Warner Classics la signe en exclusivité : « Rameau le Grand Théâtre de l’Amour » (Les Ambassadeurs / Alexis Kossenko 2013), « Une Académie pour les Sœurs Weber » consacré à Mozart (Ensemble Pygmalion / Raphaël Pichon 2015), Le Feu, La Princesse et le Rossignol dans L’enfant et les sortilèges (Orchestre Philharmonique de Radio France 2016), la Vocalise de Rachmaninov (Alexandre Tharaud 2017). Son prochain enregistrement consacré au répertoire français doit paraître en 2017 (Les Siècles dir. François-Xavier Roth).

Dernière venue : 12 décembre 2015 avec R. Pichon et l’Ensemble Pygmalion dans « Une Académie pour les Soeurs Weber ».


«