Riccardo Minasi

Né à Rome en 1978, Riccardo Minasi a développé une intense activité non seulement en tant que soliste mais aussi en tant que premier violon solo avec des ensembles et orchestres tels que Le Concert des Nations de Jordi Savall, l’Accademia Bizantina, le Concerto italiano, Il Giardino Armonico, Al Ayre Español, l’Orchestra de l’Accademia Nazionale di S. Cecilia, l’Orquesta Sinfónica de Madrid. Il a collaboré en outre avec le Concerto Vocale de René Jacobs, l’Ensemble 415, et avec des artistes comme Luca Pianca, Viktoria Mullova, Albrecht Mayer, Christophe Coin et Reinhard Goebel.

En tant que chef d’orchestre, il a dirigé la Kammerakademie de Potsdam, le Züricherer Kammerorchester, le Balthasar Neumann Ensemble, l’Australian Brandenburg Orchestra, l’Orquesta Barroca Argentina, l’Orchestre L’Arpa Festante de Munich, le Recreation-Grosses Orchester de Graz, l’Attersee-Akademie Orchestra, l’Ensemble Resonanz de Hambourg, l’Orchestre baroque de l’Union européenne (EUBO), il Complesso Barocco et l’Orchestre baroque d’Helsinki, dont il est chef d’orchestre associé depuis 2008. En 2006, il a été invité à diriger le concert inaugural de la Camerata Strumentale Fiesolana, dernière-née des formations au sein de la Scuola di Musica di Fiesole de Piero Farulli. À l’invitation de Kent Nagano, il a été conseiller en matière de pratique historique de l’Orchestre symphonique de Montréal et violon solo au Festival Belcanto de Knowlton, au Canada. En 2010, il a endossé le triple rôle de chef d’orchestre assistant, violon solo et éditeur (avec Maurizio Biondi) de la nouvelle édition critique de l’opéra Norma de Bellini avec Cecilia Bartoli et le Balthasar Neumann Ensemble de Thomas Hengelbrock.

Entre 2004 et 2010, Riccardo Minasi a été professeur de musique de chambre au Conservatoire V. Bellini de Palerme. Il a en outre animé des séminaires, donné des cours de violon et tenu des conférences sur la pratique d’exécution historique à la Juilliard School of Music de New York, à la Longy School of Music de Cambridge (États-Unis), à l’Académie Sibelius d’Helsinki, à l’Université de Culture chinoise de Taipei (Taïwan), au Conservatoire de Sydney (Australie), à la Résidence de Kùks en République Tchèque, à l’Opéra de Zürich, à la Scuola di Musica de Fiesole. En 2009, il a représenté l’Italie au jury pour les auditions de l’Orchestre baroque de l’Union européenne. Son enregistrement des Sonates du rosaire de Biber (Arts) s’est placé parmi les finalistes aux Classical Awards du Midem à Cannes au titre d’album de l’année 2009.

Dernière venue : le 3 février 2014, avec l’Ensemble Il Pomo d’Oro

  


«