Marianne Crebassa

Mezzo-soprano

La saison 2016/2017 de Marianne Crebassa a été marquée par la sortie de son premier album Oh, Boy !, unanimement salué par la critique, ainsi que par sa Victoire de la Musique dans la catégorie Artiste Lyrique de l’année 2017.

Marianne Crebassa est aujourd’hui invitée à se produire sur les plus grandes scènes d’opéra internationales : Cherubino (Le Nozze di Figaro) à la Scala, au Berliner Staatsoper, au Wiener Staatsoper, à Amsterdam, Cecilio à la Scala, Sesto (La Clemenza di Tito) à l’Opéra de de Paris et à Salzburg, Irene (Tamerlano) à la Scala, le rôle-titre de Fantasio à l’Opéra-Comique, Stephano (Roméo et Juliette) à Chicago.

À seulement 21 ans, alors étudiante en musicologie, chant et piano dans sa ville natale de Montpellier, Marianne y est engagée par l’opéra en tant que soliste dans Manfred de Schumann. En 2010, à la suite de son interprétation d’Isabella Linton (Wuthering Heights de Herrmann) au Festival Radio France et Montpellier, Marianne Crebassa intègre pour une durée de deux ans l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris. Elle y chante Orphée (Orphée et Eurydice de Gluck), Ramiro (La Finta Giardiniera) et se produit dans Lulu, Rigoletto et Madame Butterfly sur la grande scène de l’Opéra Bastille.

A peine ses études terminées, elle fait ses débuts au Festival de Salzbourg dans Tamerlano (Irène) sous la direction de Marc Minkowski et aux cotés de Placido Domingo ; elle y est réinvitée par la suite pour Cecilio puis se voit confier en 2014 le rôle-titre de la création de Marc-André Dalbavie, Charlotte Salomon.

Marianne Crebassa se produit également en concert avec l’Orchestre national de France, l’Orchestre de Paris, le Wiener Sinfoniker, le Chicago Symphony Orchestra, pour ne citer qu’eux, ou encore dans le cadre de festivals tels que le Mozart Festwochen ou le Festival de Saint-Denis. Elle a récemment été invitée au concert d’ouverture du 50ème Mostly Mozart Festival à New York et a fait l’année dernière des débuts remarqués aux BBC Proms.

Lors de la saison 2017/2018, Marianne Crebassa est invitée par Daniel Barenboim à célébrer le centenaire de Debussy à travers des concerts avec la Staatskapelle, un récital dans la Pierre Boulez Saal ainsi que sa première Mélisande. Elle retourne également à Chicago pour chanter Dorabella, à l’Opéra de Paris dans le rôle de Sesto (La Clemenza di Tito) et à la Scala dans Tamerlano.

La saison 2018/2019 est marquée par de grands rôles-titre : Orphée dans Orphée et Euridyce à l’Opéra-Comique, Angelina dans La Cenerentola à l’Opéra national de Paris ainsi qu’à la Scala.

Marianne Crebassa enregistre exclusivement pour Erato. Son second opus, « Secrets », disque de mélodies enregistré avec Fazil Say et sorti fin 2017 a reçu un Gramophone Award.