Lisa Batiashvili

Lisa Batiashvili, Instrumentiste de l’année de Musical America en 2015, est en résidence pour la saison 2016-2017 au Royal Concertgebouw Orchestra. Acclamée par le public et musiciens pour sa virtuosité et sa “profonde sensibilité” (Financial Times), la violoniste géorgienne, qui habite en Allemagne, a développé des relations de longue date avec les orchestres les plus prestigieux au monde, dont le Philharmonique de New York, la Staatskapelle de Berlin, le Philharmonique de Berlin, l’Orchestre de la Tonhalle de Zürich et le Chamber Orchestra of Europe.

Parmi les moments forts de la saison 2016-2017, on compte des concerts avec la Staatskapelle de Dresde (avec Gautier Capuçon et Christian Thielemann), le hr-Sinfonieorchester de Francfort (avec Andrés Orozco- Estrada), le Philharmonique de Los Angeles (avec Gustavo Dudamel), l’Orchestre symphonique de Londres (avec Michael Tilson-Thomas), le Philharmonique de Berlin (avec Sir Simon Rattle) et l’Orchestre de Chambre de Paris (avec François Leleux). Lisa Batiashvili donne également la première mondiale du Concerto pour violon n°2 d’Anders Hillborg avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Stockholm (avec Sakari Oramo), puis un concert avec le Gewandhausorchester de Leipzig (avec Alan Gilbert).

Dans le cadre de sa résidence au Royal Concertgebouw Orchestra, elle interprète le Concerto pour violon de Tchaïkovski sous la direction d’Antonio Pappano, le Concerto pour violon n°2 de Prokofiev avec Daniele Gatti et le Concerto pour violon n°1 de Chostakovitch avec Vladimir Jurowski. Pendant ces deux semaines au Symphonique de Bamberg, elle donne le Concerto pour violon de Dvorák avec Ingo Metzmacher et les concertos de Bach et de Thierry Escaich pour violon et hautbois avec François Leleux sous la direction de Jakub Hrůša. Parmi ses projets de musique de chambre elle participe à l’inauguration de la Salle Boulez à Berlin, où elle se produit avec des membres de la Staatskapelle de Berlin, ainsi qu’une série de récitals avec la pianiste de jazz géorgienne Beka Gochiashvili et un concert en hommage à Alfred Brendel à Berlin.

En contrat exclusif avec Deutsche Grammophon, Lisa a sorti son dernier album en novembre 2016, qui comprend les concertos pour violon de Tchaïkovski et de Sibelius avec Daniel Barenboim et la Staatskapelle de Berlin. Parmi ses disques les plus récents, on compte un album consacré aux œuvres de Bach, avec, entre autres, François Leleux, Emmanuel Pahud et l’Orchestre de Chambre de la Radio Bavaroise. Lisa a également à son actif les enregistrements du Concerto pour violon de Brahms avec la Staatskapelle de Dresde et Christian Thielemann, et le Concerto pour violon n°1 de Chostakovitch avec le Symphonique de la Radio Bavaroise et Esa- Pekka Salonen. Elle a également enregistré les concertos de Beethoven, de Sibelius et de Lindberg chez Sony.

Étudiante d’Ana Chumachenco et de Mark Lubotsky, Lisa Batiashvili a fait ses débuts sur la scène internationale à l’âge de 16 ans, étant la plus jeune concurrente du concours Sibelius. Elle a remporté deux prix ECHO Klassik, le MIDEM Classical Award, le Choc de l’Année, le Prix International de l’Accademia Musicale Chigiana, le Prix Leonard Bernstein du Festival de musique du Schleswig-Holstein et le Beethoven-Ring. Lisa vit à Munich et joue sur un Joseph Guarneri « del Gesu » de 1739, généreusement prêté par un collectionneur privé.

Dernière venue : 15 avril 2014 avec le Rotterdam Philharmonic Orchestra et Y. Nézet-Séguin dans un programme Beethoven et Rimski Korsakov.


«