Lang Lang

  • LangLang©HARALD-HOFFMANN

Le mot « inspiration » est le mot qui, d’après tous ceux qui l’ont approché, définit le mieux Lang Lang, le musicien, l’homme et sa vision du monde. Ce mot résonne en écho, comme un motif musical, tout au long de sa vie et de sa carrière. Lang Lang est une source d’inspiration pour de nombreuses personnes grâce à sa grande humanité et à la transmission des émotions dans son jeu pianistique que ce soit en récital ou sur les plus grandes scènes ; comme lors de la Coupe du Monde 2014 à Rio de Janeiro avec Placido Domingo ou lors des 56ème et 57ème Grammy Awards à l’occasion desquels Lang Lang a joué avec Metallica et Pharell Williams ; ou encore pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Pékin en 2008 où plus de 4 milliards de personnes suivent sa prestation ; pour les Proms au Royal Albert Hall de Londres ; ou lors du concert du 200ème anniversaire de Liszt avec l’Orchestre de Philadelphie dirigé par Charles Dutoit qui a été retransmis en direct dans plus de 300 cinémas à travers les Etats-Unis et 200 cinémas en Europe.

Il entretient des relations durables avec les plus grands artistes du monde, des chefs tels que Daniel Barenboim, Gustavo Dudamel et Sir Simon Rattle, mais aussi avec des artistes comme le danseur Marquese Scott, le crooner Julio Iglesias ou avec le jazzman Herbie Hancock. Il bâtit des ponts culturels entre l’Orient et l’Occident, introduit la musique chinoise aux publics occidentaux, et vice versa. Pourtant, il n’oublie jamais ce qui l’a d’abord inspiré et continue de l’inspirer : les grands compositeurs – Liszt, Chopin et les autres – dont il s’attache aujourd’hui à transmettre les œuvres musicales à un large public.

C’est le fameux dessin animé « Tom et Jerry » avec « The Cat Concerto » qui l’a amené enfant, à la musique de Liszt – et cette excitation de la découverte est toujours aussi vivace aujourd’hui pour Lang Lang, elle le pousse vers ce qu’il appelle «sa deuxième carrière» : apporter la musique aux enfants à travers le monde. A la fois par son travail pour les Nations Unies en tant que Messager de la Paix avec une mission sur l’éducation de manière globale et par sa propre fondation : « Lang Lang International Music Foundation ». Lang Lang inspire et est inspiré.

Lang Lang apparaît dans le Time 100 (qui recense les cent personnalités les plus influentes dans le monde) qui le cite comme un symbole de la jeunesse chinoise et en devenir. Lang Lang est l’ambassadeur culturel de Shenzhen et Shenyang. Et si la passion des chinois pour le piano ne lui est pas uniquement due, il est un modèle non négligeable. Steinway a reconnu le rôle d’ambassadeur de Lang Lang auprès des jeunes en créant cinq versions du “Lang Lang TM Steinway” conçu pour les premiers cours de piano.

L’enfant qu’était Lang Lang et qui, peut-être, est toujours en lui, aurait sûrement approuvé la manière dont il se consacre à la jeunesse. Il est le mentor de nombreux prodiges, il organise des concerts avec 100 jeunes pianistes ensemble sur scène, et s’investit totalement au travers de la « Lang Lang International Music Foundation » à l’éveil des pianistes de demain, à l’enseignement de la musique grâce à des méthodes à la pointe de la technologie.

Dernière venue: le 7 mars 2014 – Mozart / Chopin


«