Konstantin Wolff

  • Konstantin Wolff © DR

Konstantin Wolff a étudié aux cotés de D. Litaker à l’University of Music de Karlsruhe en Allemagne et a remporté le Premier prix de la Mendelssohn Competition en 2004.

En 2005, il fait ses premiers pas à l’Opéra de Lyon dans le rôle de Mercurio dans L’incoronazione di Poppea sous la baguette de William Christie en tant que membre de l’Académie « Le Jardin des voix », fondée par Christie et les Arts Florissants. Il a depuis joué dans Rodelinda de Haendel avec Il Complesso Barocco ; Orlando de Haendel à l’Opéra de Zurich également sous la conduite de William Christie, Midsummernight’s Dream de Britten et Curlew River aux Opéras de Lyon et Athènes, Caronte dans L’Orfeo de Monteverdi et Sprecher dans la Flûte Enchantée à Aix en Provence, Silvano dans la Calisto de Cavalli et Frühlings Erwache de Benoît Mernier tous deux à la Monnaie de Bruxelles, Achilla dans Giulio Cesare à Göttingen et le rôle de l’Abbé dans Gesualdo composé par Marc-André Dalbavie à l’Opéra de Zurich. En 2009 il fait ses débuts à Vienne dans le rôle d’Orbazzano dans Tancredi de Rossini au Theater an der Wien et dans ce même théâtre il chante le rôle de Garibaldo dans Rodelinda de Haendel.

Plus récemment il a joué Figaro dans Le Nozze de Figaro pour l’Opéra de Montpellier, Zoroastro dans Orlando de Haendel à La Monnaie, Don Alfonso dans Cosi Fan Tutte au Festspielhaus de Baden Baden, Le Requiem de Brahms avec le Cercle de L’Harmonie, La Neuvième Symphonie de Beethoven avec les Musiciens du Louvre Grenoble et le rôle de

Masetto dans Don Giovanni de Mozart au Festspielhaus Baden Baden. Ses engagements futurs incluent Il conte Almaviva dans Le Nozze di Figaro au Volksoper de Vienne, Masetto dans Don Giovanni de Mozart au Festspielhaus Baden Baden, Don Alfonso dans un enregistrement de Cosi fan tutte avec Teodor Currentzis, Weihnachtsoratorium de Bach avec Hague Philharmonic Orchestra et le chef Bruno Weil, une série de concerts et l’enregistrement de la Matthäus-Passion avec Akademie für Alte Musik Berlin sous la conduite de René Jacobs et la Johannes Passion avec l’Ensemble Pygmalion sous la direction de Raphaël Pichon.

Il a déjà eu le plaisir de travailler avec des chefs tels que Nikolaus Harnoncourt, René Jacobs, Jérémie Rohrer, Alan Curtis, Claudio Abbado, Sir Simon Rattle, Yannick Nézet-Séguin, Marc Minkowski, Teodor Currentzis, Nicolas McGegan, Riccardo Chailly, Manfred Honeck, Helmuth Rilling and Ton Koopman.

Il a également eu l’occasion de collaborer avec des metteurs en scène tels que Pierre Audi, Jens Daniel Herzog, Philipp Himmelmann, Philipp Harnoncourt, Stephen Lawless, Jean-Paul Scarpitta et Moshe Leiser & Patrice Caurier.


«