Juan Diego Flórez

  • Juan Diego Florez © Kristin Hoebermann

Juan Diego Flórez, né à Lima en 1973, se produit très tôt dans la musique folklorique et la pop péruvienne. A l’âge de 17 ans, il commence ses études musicales au Conservatoire National de Musique du Pérou et obtient trois ans plus tard une bourse pour étudier le chant au Curtis Institute de Philadelphie.

En 1996, il fait ses débuts officiels au Festival Rossini de Pesaro, remplaçant au pied levé le rôle de ténor de Matilde di Shabran. Malgré le peu de temps qu’il a eu pour cette prise de rôle, ses débuts sont un très grand succès et marquent le début de sa carrière internationale.

Sa voix expressive et son étonnante agilité font sa réputation et le mènent à La Scala de Milan en ouverture de la saison 1996/97, à l’âge de 23 ans seulement, sous la direction de Riccardo Muti. Depuis lors, il s’est produit sur les scènes les plus prestigieuses et sous la direction des chefs les plus réputés dans le monde entier.

Dans cette même salle de La Scala, il rompt en 2007 avec la tradition en chantant en bis l’air Ah ! Mes amis de La Fille du Régiment avec pas moins de neuf contre-uts. Il répète ce tour de force au Metropolitan Opera de New York en 2008, rompant de nouveau avec de nombreuses années sans bis dans cette salle.

Depuis mars 2001, l’artiste a signé un contrat d’exclusivité avec Decca et il a depuis enregistré de nombreux albums solos ainsi que des opéras en CD et en DVD. Il a été reconnu par la BBC comme l’un des meilleurs ténors de toute l’histoire de l’opéra et a reçu de nombreux prix et distinctions, parmi lesquels la Grand Cruz de la Orden del Sol, la plus haute reconnaissance du Pérou, et le titre de Kammersänger en Autriche.

En 2011, il crée Sinfonía por el Perú (www.sinfoniaporelperu.org), projet social inspiré du Sistema au Vénézuela qui soutient des orchestres et choeurs de son pays natal afin d’aider les enfants et adolescents défavorisés. Dans ce cadre, il a été nommé ambassadeur de l’UNESCO en 2012 et il a reçu le Crystal Award au World Economic Forum en janvier 2014.


«