Jazz at Lincoln Center Orchestra

Décrit par le Los Angeles Times comme ensemble extraordinairement polyvalent, le Jazz at Lincoln Center Orchestra est formé de quinze grands solistes de jazz placés sous la direction du trompettiste de renommée internationale Wynton Marsalis.

Cet ensemble réside à l’année à New York et a son propre complexe culturel avec trois salles de concert. Il y assure toute l’année des performances à l’image de leur leader : diverses, généreuses et terriblement swing. Durant ces dernières années, le Jazz at Lincoln Center Orchestra a collaboré avec plusieurs des orchestres symphoniques les plus réputés, dont le New York Philharmonic, l’Orchestre national de Russie, les Berliner Philharmoniker, les orchestres symphoniques de Boston, Chicago et Londres, ou l’Orquestra Experimental de São Paulo, au Brésil. Qu’il puise dans un vaste répertoire incluant des compositions originales de Marsalis, Ted Nash et d’autres membres de l’ensemble ou dans les classiques de grands compositeurs tels Ellington, Mingus et Coltrane, le Jazz at Lincoln Center Orchestra emmené par Wynton Marsalis présente des concerts encensés par la critique internationale. Selon le Daily Telegraph de Londres, «il s’agit là du meilleur big band au monde à l’heure actuelle».

La mission du Jazz at Lincoln Center est de divertir, d’enrichir et d’élargir une communauté globale pour le jazz, à travers l’interprétation, l’éducation et la promotion.
Le Jazz at Lincoln Center Orchestra, de renommée mondiale, produit des centaines de spectacles et performances éducatives et réalise des événements chaque saison à New-York (au Frederick P. Rose Hall, « The House of Swing ») et dans le monde entier, pour un public de tout âge, avec ses artistes invités couvrant plusieurs genres et générations musicales.
Le Jazz at Lincoln Center est dirigé par le président Robert J. Appel, le directeur général et artistique Wynton Marsalis, et le directeur exécutif Greg Scholl.

Le Jazz at Lincoln Center Orchestra (JLCO), regroupant 15 des plus prestigieux solistes et musiciens de jazz actuels, est l’orchestre résident du Jazz at Lincoln Center depuis 1988.
En vedette dans la programmation du Jazz at Lincoln Center, cet orchestre remarquablement polyvalent se produit lors d’événements éducatifs à New-York, à travers les Etats-Unis et partout dans le monde, dans des salles de concerts, salles de danse, clubs de jazz, parcs publics et avec des orchestres symphoniques, troupes de ballets, étudiants locaux et une liste d’artistes invités de plus en plus conséquente.

L’éducation est une partie importante de la mission du Jazz at Lincoln Center ; ses activités éducatives sont coordonnées avec les concerts et les tournées programmées du Jazz at Lincoln Center Orchestra. Ces programmes, dont beaucoup sont réalisés avec des membres du JLCO, incluent notamment la célèbre série de concerts en famille Jazz for Young People™, le concours de groupe de jazz et festival Essentially Ellington pour les lycées, le programme Jazz for Young People™, des résidences éducatives, des ateliers et des concerts pour les étudiants et les adultes du monde entier. Les programmes éducatifs Jazz at Lincoln Center rassemblent plus de 110 000 personnes (étudiants, enseignants et public).

La série radiophonique hebdomadaire du Jazz at Lincoln Center, Jazz at Lincoln Center Radio, est diffusée par les réseaux radio WFMT. Lauréat d’un Peabody Award en 1997, Jazz at Lincoln Center Radio est produit conjointement avec Murray Street Entreprise, New-York.

Sous la direction musicale de Wynton Marsalis, le Jazz at Lincoln Center Orchestra passe plus d’un tiers de l’année en tournée. Le big band joue un vaste répertoire, des compositions historiques rares aux œuvres commandées par le Jazz at Lincoln Center, y compris des créations et arrangements de Duke Ellington, Count Basie, Fletcher Henderson, Thelonious Monk, Mary Lou Williams, Billy Strayhorn, Dizzy Gillespie, Benny Goodman, Charles Mingus, Chick Corea, Olivier Nelson entre autres; avec des chefs invités tels que Benny Carter, John Lewis, Jimmy Heath, Chico O’Farrill, Ray Santos, Paquito D’Rivera, Jon Faddis, Robert Sadin, David Berger, Gerald Wilson et Loren Schoenberg.

Le Jazz at Lincoln Center présente régulièrement des créations d’œuvres commandées à de nombreux compositeurs, dont Benny Carter, Joe Henderson, Benny Golson, Jimmy Heath, Wayne Shorter, Sam Rivers, Joe Lovano, Chico O’Farrill, Freddie Hubbard, Charles McPherson, Marcus Roberts, Geri Allen, Eric Reed, Wallace Roney et Christian McBride ainsi que les actuels et anciens membres du Jazz at Lincoln Center Orchestra : Wynton Marsalis, Wycliffe Gordon, Ted Nash, Victor Goines, Sherman Irby, Chris Crenshaw et Carlos Henriquez.

Au cours des dernières années, le Jazz at Lincoln Center Orchestra a collaboré avec certains des plus prestigieux orchestres symphoniques au monde, y compris le New York Philharmonic, le Russian National Orchestra, le Berlin Philharmonic Orchestra, le Boston, le Chicago et le London Symphony Orchestra, l’Orchestra Esperimentale de São Paulo et bien d’autres. En 2006, le Jazz at Lincoln Center Orchestra collabore avec le collectif de percussions du Ghana, Odadaa ! dirigé par Yacub Addy pour interpréter « Congo Square », une composition que M. Marsalis et M. Addy ont co-écrite et dédiée à la Nouvelle Orléans natale de M. Marsalis. Le Jazz at Lincoln Center Orchestra a interprété la symphonie de Wynton Marsalis, Swing Symphony, avec le Berliner Philharmoniker et le New York Philharmonic en 2010, ainsi que le Los Angeles Philharmonic en 2011. Swing Symphony est une co-commande avec le New York Philharmonic, le Berlin Philharmonic, le Los Angeles Philharmonic et le Barbican Center.

Le Jazz at Lincoln Center Orchestra a également participé à plusieurs résidences éducatives au cours des dernières années, dont celles de Vienne (France), Pérouse (Italie), Prague (République Tchèque), Londres (Angleterre), Lucerne (Suisse), Berlin (Allemagne), São Paulo (Brésil), Yokohama (Japon) …

Les émissions télévisées du Jazz at Lincoln Center Orchestra ont contribué à augmenter la reconnaissance du public sur ses efforts uniques dans le milieu musical. Les concerts du Jazz at Lincoln Center Orchestra ont été diffusés aux Etats-Unis, en Angleterre, en France, en Espagne, en Allemagne, en République Tchèque, au Portugal, en Norvège, au Brésil, en Argentine, en Australie, en Chine, au Japon, en Corée et aux Philippines. Le Jazz at Lincoln Center apparaît dans plusieurs émissions en direct de XM Satellite Radio et dans huit émissions Live From Lincoln Center diffusées par PBS au niveau national, dont une émission diffusée le 18 octobre 2004 lors de la grande ouverture de la nouvelle salle du Lincoln Center, le Frederick P. Rose Hall, et le 17 septembre 2005 pendant le Jazz at Lincoln Center’s Higher Ground Benefit Concert. Ce concert a permis de recueillir des fonds pour le Higher Ground Relief Fund, créé par le Jazz at Lincoln Center et géré par la Baton Rouge Area Foundation, au profit des musiciens, des entreprises liées à l’industrie de la musique, et d’autres personnes et entités dans la région de Greater New Orleans touchées par l’ouragan Katrina.

Le groupe est également présent sur le CD du Higher Ground Benefit Concert qui est sorti chez Blue Note Record. Le Jazz at Lincoln Center Orchestra a été présenté dans une production Thirteen/WNET de Great Performances intitulé « Swingin’ with Duke: Lincoln Center Jazz Orchestra with Wynton Marsalis » qui a été diffusée sur PBS en 1999. En septembre 2002, BET Jazz créé une série hebdomadaire intitulée Journey with Jazz at Lincoln Center, avec des performances du Jazz at Lincoln Center Orchestra.

À ce jour, 14 enregistrements avec le Jazz at Lincoln Center Orchestra et Wynton Marsalis sont parus et ont été distribués à l’international : Vitoria Suite (2010) – Portrait in Seven Shades (2010) – Congo Square (2007) – Don’t Be Afraid…The Music of Charles Mingus (2005) – A Love Supreme (2005) – All Rise (2002) – Big Train (1999) – Sweet Release & Ghost Story (1999) – Live in Swing City (1999) – Jump Start and Jazz (1997) – Blood on the Fields (1997) – They Came to Swing (1994) – The Fire of the Fundamentals (1993) – et Portraits by Ellington (1992).

Dernière venue : 10 janvier 2003 avec l’Orchestre national de France, Wynton Marsalis et Kurt Masur dans « All Rise ».


«