Iván Fischer

  • Ivan Fischer © Sonja Werne

Iván Fischer est le fondateur et directeur musical du Budapest Festival Orchestra, ainsi que le directeur musical du Konzerthaus et du Konzerthausorchester de Berlin.

Au cours des dernières années, il a également acquis une réputation de compositeur, ses œuvres étant interprétées aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Belgique, en Hongrie, en Allemagne et en Autriche. De plus, il a dirigé un certain nombre de productions d’opéra. Les tournées fréquentes du BFO dans le monde entier, et une série de disques édités par Philips Classics et plus tard par Channel Classics, ont contribué à la réputation d’Iván Fischer en tant qu’un des chefs d’orchestre les plus en vue du monde. L’Orchestre philharmonique de Berlin a joué plus de dix fois sous la baguette d’Iván Fischer et passe deux semaines par an avec le Royal Concertgebouw Orchestra d’Amsterdam.

Il est également un invité fréquent des principaux orchestres symphoniques américains, y compris le New York Philharmonic et le Cleveland Orchestra. En tant que directeur musical, il a dirigé le Kent Opera et l’Opéra national de Lyon, et a été chef principal du National Symphony Orchestra à Washington DC. Plusieurs de ses enregistrements ont reçu de prestigieux prix internationaux.

Il a étudié le piano, le violon, et plus tard le violoncelle et la composition à Budapest, avant de poursuivre ses études à Vienne où il a étudié la direction avec Hans Swarowsky. Iván Fischer est un des fondateurs de la Société hongroise Mahler, le parrain de l’Académie britannique Kodály et citoyen d’honneur de Budapest. Il a reçu le Prix de la Médaille d’Or du Président de la République de Hongrie et le Crystal Award du World Economic Forum pour ses services dans la promotion des relations culturelles internationales. Le gouvernement de la République française le fit chevalier des Arts et des Lettres. En 2006, il a reçu le prix Kossuth, le prix artistique le plus prestigieux de Hongrie.

En 2011, il a reçu le Royal Philharmonic Society Music Award, le prix Prima Primissima en Hongrie et le prix néerlandais Ovatie. En 2013, il a été nommé membre honoraire de la Royal Academy of Music de Londres. En 2015, il a reçu le Prix du Festival d’Abu Dhabi pour l’ensemble de ses réalisations et en 2016, il a remporté le prix du meilleur chef d’orchestre étranger de l’Association des critiques de musique d’Argentine.

Dernière venue le 9 décembre 2014 avec Roger Muraro et le Budapest Festival Orchestra (Messiaen)


«