Evan Hughes

Diplômé du Curtis Institute of Music, le baryton-basse américain Evan Hughes est demi-finaliste des Nation Council Auditions du Metropolitan Opera de New York en 2010.

En 2011, il participe à la résidence Mozart du Festival d’Aix puis est nommé Lauréat HSBC de l’Académie 2016. Après son Premier Prix à la Marilyn Horne Foundation Competition, il fait ses débuts au Carnegie Hall de New York dans un récital salué par la critique. Ancien membre du programme Lindemann du Metropolitan Opera, il fait partie du Junges Ensemble du Sächsische Staatsoper de Dresde où il incarne notamment Don Alfonso dans Così fan tutte de Mozart et Don Basilio dans Le Barbier de Séville de Rossini. Parmi les rôles à son répertoire, on peut citer Starveling dans Le Songe d’une nuit d’été de Britten, Don Fernando dans Fidelio de Beethoven, Colline dans La Bohème de Puccini, Pietro dans Simon Boccanegra de Verdi ou encore Zoroastro dans Orlando de Haendel.

Il consacre une part importante de son activité à la musique contemporaine et chante notamment dans Syringa d’Elliott Carter sous la direction de James Levine à New York dans Written on Skin de George Benjamin au Festival de Tanglewood ainsi que dans Songs from Solomon’s Garden de Matthias Pintscher, oeuvre qu’il enregistre avec l’Ensemble Intercontemporain et donne en concert avec l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles. En concert, on peut notamment l’entendre dans la Messe n° 6 de Schubert et dans la Neuvième Symphonie de Beethoven. Récemment, il participe à la création de The American Sublime de Carter au Carnegie Hall de New York avec l’Ensemble de Chambre du Met et fait ses débuts dans le Requiem de Fauré.

Cette saison, il poursuit sa collaboration avec le Semperoper de Dresde et incarne le rôle titre des Noces de Figaro, ainsi que Masetto dans Don Giovanni de Mozart, Schaunard dans La Bohème, Angelotti dans Tosca de Puccini et Achilla dans Giulio Cesare de Haendel. Aux États-Unis, il participe notamment à une version concert de Semiramide de Rossini.

Cette année marque également ses débuts au Komische Oper de Berlin dans le rôle de Leporello dans Don Giovanni. Cet été au Festival d’Aix, il incarne Nick Shadow 2 et le Keeper of the Madhouse dans The Rake’s Progress de Stravinski.


«