Daniil Trifonov

  • Daniil Trifonov © Dario Acosta

Combinant une technique déconcertante avec une sensibilité rare, le pianiste russe Daniil Trifonov fait une ascension spectaculaire au sein du monde de la musique classique.

Cette saison, il fait ses débuts avec les Orchestres symphoniques de Dallas, Seattle, Toronto et Vienne, puis il se produira avec l’Orchestre philharmonique de New York, le Chicago Symphony, l’Orchestre de Cleveland, le Washington National Symphony, ainsi que le Philharmonia Orchestra de Londres.

Il effectue une tournée au Japon avec l’Orchestre Mariinsky, et aux États-Unis avec le violoniste Gidon Kremer, avec lequel il donne des récitals grandioses dans les plus grandes salles internationales : au Royal Festival Hall de Londres, à l’Opera City de Tokyo, au Théâtre des Champs Elysées à Paris, et – pour la troisième année consécutive, au Carnegie Hall de New York.

Après avoir remporté le premier prix des concours Tchaïkovski et Rubinstein en 2011, Daniil Trifonov, âgé seulement de vingt ans, fait ses premières apparitions avec des orchestres de renom : les « Big Five » américains, le Royal Philharmonic de Londres ainsi qu’avec des ensembles européens de haut niveau.

Il effectue ses débuts en tant que soliste au Carnegie Hall de New-York, au Wigmore Hall de Londres, au Musikverein de Vienne, au Suntory Hall au Japon, à la Salle Pleyel à Paris, aux festivals de Verbier, Edimbourg et Lucerne, ainsi qu’aux BBC Proms de Londres.

La saison dernière, il collabore avec dix-neuf grands orchestres, dont l’Orchestre philharmonique de Los Angeles et les Orchestres symphoniques de Londres, San Francisco et Washington.
Il remporte le Prix Franco Abbiati en 2013 en tant que meilleur soliste instrumental, et rencontre un vif succès lorsqu’il interprète pour la première fois son propre Concerto pour piano à Cleveland.

Artiste exclusif Deutsche Grammophon, son premier enregistrement « Trifonov : The Carnegie Recital » est nominé aux Grammy Awards. Cette œuvre rejoint sa discographie qui inclut un album dédié à Chopin pour Decca et le Premier concerto pour piano de Tchaïkovski avec l’Orchestre Mariinsky.

Né à Nizhny Novgorod en 1991, Daniil Trifonov a étudié à l’Ecole Gnessin de Moscou et à l’Institut de Musique de Cleveland.

 
 


«