Christian Vásquez

  • Christian Vasquez © Wolf Marloh

Le chef d’orchestre Christian Vásquez, vénézuelien et internationalement connu, est l’un des talents les plus prometteurs d’Amérique.

Né à Caracas, Christian Vásquez rejoint l’Orchestre Symphonique de San Sebastian de los Reyes en tant que violoniste à l’âge de neuf ans. Il se produit régulièrement avec le Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela avec lequel il part souvent en tournée en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud.

En 2006, il commence sa formation de chef d’orchestre auprès du Maestro José Antonio Abreu, qui le soutient depuis le début de sa carrière. Peu de temps après, il est nommé Directeur Musical du Aragua Juvenile Symphony Orchestra Jose Felix Ribas. En avril 2008, il débute comme chef d’orchestre avec le Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela à Caracas, en dirigeant la Symphonie n°2 de Mahler. Il dirige souvent le Teresa Carreño Youth Orchestra of Venezuela.

Après ses débuts avec le Gävle Symfoniorkester en octobre 2009, il est nommé Chef d’Orchestre Invité Principal de cette formation pour la période 2010-2014. Il dirige le Stavanger Symphony Orchestra à partir de la saison 2012/2013. Parmi ses autres débuts remarqués : le Philharmonia Orchestra, la Philharmonie de Monte Carlo, le Vienna Radio Symphony, le Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern, le State Symphony Orchestra of Russia, le Singapore Symphony et le Tokyo Philharmonic. Il a également collaboré avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, le Israel Philharmonic, le National Arts Centre Orchestra d’Ottawa, le Los Angeles Philharmonic dans le cadre de leur programme de bourses « Young Artist ».

Parmi les moments les plus importants de la saison 2012/2013 on peut remarquer sa première collaboration avec l’Orchestre de la Suisse Romande, le Leipzig Gewandhausorchester, le Helsinki Philharmonic, le Camerata Salzburg, le Arnhem Philharmonic et le Netherlands Radio Philharmonic. Il revient aussi à Ottawa, Toulouse, Turku et la Haye (pour le Residentie Orkest) en plus de ses engagements réguliers à Stavanger et Gävle.


«