Chamber Orchestra Vienna-Berlin

  • Kammerorchester Vienna - Berlin © Philipp Horak

Aux yeux du public et de la critique musicale internationale, il n’y a que deux orchestres ayant une position de premier plan : l’Orchestre Philharmonique de Vienne et l’Orchestre Philharmonique de Berlin.
Dans ce contexte, les différences entre ces deux ensembles tendent à être soulignées : élégance et noblesse des Viennois, Berlinois passionnés et captivants, les sons veloutés des cordes sont la vertu des uns, l’excellence des bois solistes représente la vertu des autres.

Dans ces conditions, il ne semble pas inapproprié de célébrer la création de l’Orchestre de chambre de Vienne-Berlin comme un événement. Cependant, en regardant de plus près, on remarque plusieurs points communs : la collaboration depuis des décennies avec des chefs tels que Wilhelm Furtwängler, Herbert von Karajan, Claudio Abbado ou Sir Simon Rattle, a fortement marqué les deux orchestres. De plus, les deux formations ont une liste presque identique de chefs invités. Par conséquent, ils chérissent un raffinement du jeu combiné avec une grande flexibilité et une beauté particulière du son, ce qui fait leur unicité même par rapport aux plus grands orchestres américains.

Bien que les bonnes relations aient toujours existées entre ces deux orchestres, ce n’est un secret pour personne qu’ils ont toujours été en compétition sur le marché de la musique. C’est Sir Simon Rattle, voulant diriger un concert commun avec l’Orchestre Philharmonique de Vienne et de Berlin pour fêter son cinquantième anniversaire, qui a réuni pour la première fois les deux ensembles. Contre toute attente cette expérience surprenante s’est avérée tellement positive qu’elle se devait d’être poursuivie.

L’Orchestre de chambre de Vienne-Berlin est donc né de ce constat. Il représente en quelque sorte l’essence même des deux orchestres et inclut beaucoup de leurs musiciens les plus connus. L’ambition est de réussir à combiner dans leur répertoire la délicatesse de la musique de chambre et la force de la musique symphonique. Le principal objectif, et en même temps la philosophie de l’Orchestre, est de parvenir à travers des expériences musicales passionnantes, à créer un échange unique entre le public et les musiciens.

Depuis la création de l’Orchestre de Chambre de Vienne-Berlin, Rainer Honeck (Premier Violon de l’Orchestre de l’Opéra de Vienne depuis 1984 et Premier Violon de l’Orchestre Philharmonique de Vienne depuis 1992) en est le Premier Violon et le Directeur Artistique.


«